• Comportement du chien et
    du chat
  • Celui qui connait vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme
    • Konrad Lorenz
  • Biologie, neurosciences et
    sciences en général
  •  Le but des sciences n'est pas d'ouvrir une porte à la sagesse infinie,
    mais de poser une limite à l'erreur infinie
    • La vie de Galilée de Bertold Brecht

Neurophysiologie : circuits neuronaux
Chaîne neuronale

Sommaire
bien

La chaîne neuronale est le circuit neuronal le plus simple.

Exemple de chaîne neuronale : réflexe rotulien

Vue d'ensemble

définition

Les réflexes myotatiques ou réflexes ostéotendineux d'étirement permettent la contraction involontaire d'un muscle en réponse à son étirement.

1. Ces réflexes sont innés, involontaires, automatiques et stéréotypés et ont pour but de :

  • maintenir un tonus musculaire permanent afin de résister à la gravité qui étire les muscles, par exemple pour maintenir la posture debout,
  • protéger les muscles d’une déchirure en cas d’étirement important

2. Tout le monde connaît le réflexe rotulien qui est un des réflexes myotatiques (loupeLe réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle).

Récepteurs musculaires et tendineux
Récepteurs musculaires et tendineux
(Figure : vetopsy.fr d'après Netter)

Ce réflexe est extrêmement rapide (40 ms) pour plusieurs raisons.

Événements lors
du réflexe rotulien

1. Un coup léger sur le tendon rotulien (ou patellaire) stimule les fuseaux neuromusculaires, récepteurs à l'étirement, situés dans le quadriceps fémoral.

2. Cette stimulation déclenchent des potentiels récepteurs gradués dont l'amplitude varie avec la force du stimulus.

3. Les potentiels d'action sont déclenchés.

Les potentiels d'action se propagent le long de l'axone du neurone sensoriel à la vitesse de 100 m/sec environ. Le péricaryon du neurone sensitif se trouve dans le ganglion de la racine dorsale du nerf spinal.

4. Dans les terminaisons axonales, les potentiels d'action provoquent la libération de glutamate, neurotransmetteur excitateur.

bien

Le tonus musculaire est ainsi conservé et adapté aux exigences de la posture et du mouvement.

Les potentiels d'action se propagent le long de l'axone du motoneurone à la vitesse de 100 m/sec.

Réflexe myotatique rotulien
Réflexe myotatique rotulien
(Figure : vetopsy.fr d'après Marieb)

5. Les potentiels d'action atteignent la jonction neuromusculaire où l'acétylcholine (ACh) est libérée.

6. À la jonction neuromusculaire, les potentiels sont déclenchés 0,5 ms environ, après l'arrivée des potentiels d'action présynaptiques.

7. Les fibres musculaires se contractent, i.e. la jambe se soulève, 40 ms environ après le stimulus.

Conséquences : traitement en série

1. Dans le réflexe rotulien, la chaîne neuronale est simple et le traitement de l'information sensorielle dans les divers réseaux se fait en série.

En effet, l'information se propage le long d'une voie unique jusqu'à une destination précise, suivant la loi du tout ou rien.

2. Les réflexes spinaux ou les voies sensitives directes qui relient les récepteurs à l'encéphale sont des bons exemples de traitement en série qui permet :

  • une réponse fiable, i.e. toujours la même,
  • une réponse rapide.
bien

Le traitement parallèle est l'autre mode de traitement neuronal.

Convergence et divergence