• Comportement du chien et
    du chat
  • Celui qui connait vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme
    • Konrad Lorenz
  • Biologie, neurosciences et
    sciences en général
  •  Le but des sciences n'est pas d'ouvrir une porte à la sagesse infinie,
    mais de poser une limite à l'erreur infinie
    • La vie de Galilée de Bertold Brecht

Neurophysiologie : circuits neuronaux
Activation neuronale : circuits facilitateurs élémentaires

Sommaire
bien

Les circuits facilitateurs servent à augmenter les effets excitateurs.

Circuits réverbérants

Les circuits réverbérants maintiennent un niveau d’activité permanent grâce à un retour excitateur, direct ou indirect vers le neurone ayant lui-même envoyé l’information.

Circuit réverbérents (rétroaction positive)
Circuit réverbérants (rétroaction positive)
(Figure : vetopsy.fr)

1. Dans ces réseaux, le message se propage à une chaîne de neurones qui chacun établit des synapses présynaptiques collatérales avec les neurones précédents

  • Les influx se réverbèrent, i.e. sont plusieurs fois renvoyés dans le réseau, produisant une commande continue.
  • Cette excitation cessera quand un neurone du réseau est inhibé.

Dans un circuit de feedback positif, l'influx de sortie doit maintenir l'activité de l'influx d'entrée ou même l'accroître.

2. Ce type de circuit se trouve dans de grands réseaux comme dans :

Circuits amplificateurs

Circuit amplificateur
Circuit amplificateur
(Figure : vetopsy.fr)

Les circuits amplificateurs, comme leur nom l'indique, amplifie le signal d'un neurone.

1. Certains circuits sont divergents (loupe circuits divergents).

Le signal du neurone de départ se distribuent à un grand nombre de neurones, et ainsi de suite.

2. Le signal peut aussi converger vers un seul neurone : on parle alors de réseau parallèle postdécharge.

Les influx atteignent le neurone à différents moments, ce qui crée une série d'influx appelée décharge consécutive qui peut survivre 15 ms ou plus à l'influx initial.

  • Ce réseau ne comporte pas de rétroaction positive, contrairement au réseau réverbérant.
  • Une fois que tous les neurones se sont déchargés, l'activité cesse.

Cs réseaux parallèles postdécharges interviendraient dans des processus mentaux exigeants tels que la pratique des mathématiques ou d'autres formes de résolution de problèmes.

Circuits oscillants