Hiérarchie de dominance chez le chien

Citation

« Sans les règles, les contrôles, les décrets, les vérifications, les taxes, les timbres, les principes, les systèmes, les codes, les institutions, la hiérarchie et les lois, la révolution c'est le bordel. »

Georges Wolinski

Sommaire

La vie sociale du chien obéit, dans son ensemble, à des règles hiérarchiques que ce soit avec ses congénères (meute) ou avec des humains (famille ou groupe social). Ces prérogatives de dominant instaurent des rapports dominant/dominé  qui s'expriment à travers :

Chien en Louis XIV
Chien en Louis XIV
(Photo : © vetopsy.fr d'après le tableau de Hyacinthe Rigaud - 1701 -)

1. l'accès à l'alimentation,
2. le contrôle de l'espace,
3. l'initiative des contacts,
4. l'expression de la sexualité.


Par contre, et j'insiste là-dessus, les relations sont loin d'être toutes hiérarchiques.

La motivation de chaque protagoniste, les associations préférentielles (les copains et les copines), les activités partagées et les jeux ne sont pas régies par la hiérarchie.

Pendant longtemps, on a décrit le comportement du chien en se fondant sur les données éthologiques du loup (zoologie).


Or, la cognition du chien qui est bien supérieure à celle du loup.

  • La cognition est l’ensemble des activités intellectuelles et des processus qui se rapportent à la connaissance, c’est-à-dire les mécanismes de pensée : traitement des informations comme la perception, le raisonnement, la mémoire, la prise de décision, mais également la motricité ou les émotions.
  • Cette cognition a bien évoluée au contact de l'homme (nous les côtoyons depuis au moins 15000 ans - domestication du chien -) et s'est adaptée à la communication, et, en particulier, avec nous les humains.


Mettre de la hiérarchie dans toutes les interactions entre le chien et l'animal, ce qui est souvent préconisé, provoque une rigidité des interactions qui ne sont plus adaptées au contexte et entraîne irrémédiablement une anxiété !

 


HiérarchieHiérarchie de dominancePrérogatives de dominantAccès à la nourriture
Contrôle de l'espaceInitiative des contactsExpression de la sexualité
SociopathiesSociopathies intraspécifiquesSociopathies interspécifiques

Bibliographie
  • Giffroy J.M. (Prof. Université de Namur, Belgique) - L'éthogramme du chien - 3ème cycle professionnel des écoles nationales vétérinaires, Toulouse, 2000
  • Pageat P. - Pathologie du comportement du chien - Editions du Point Vétérinaire, Maisons-Alfort, 384 p., 1998
  • Landsberg G.,Hunthausen W., Ackerman L. - Handbook of behavior problems of the dog and cat -Butterworth-Heinemann, Oxford, 211 p., 2000
  • Pageat P. - Sémiologie en pathologie comportementale - Point Vétérinaire, 1990
  • Dehasse J. - Tout sur la psychologie du chien - Odile Jacob, Paris, 400 p., 2009
  • Beaumont-Graff E., Massal N. - Guide pratique du comportement du chien -Eyrolles, 286 p., 200
  • Pieson P., Grandjean D., Sergheraert R., Pibot P. - Guide pratique de l'élevage canin - Royal Canin, 347 p., 1996